UMR CNRS 8612
Institut Galien Paris-Sud

Accueil > Personnels > Christine Vauthier

Christine Vauthier



Equipe 6 : Amélioration du passage des barrières par les molécules biologiquement actives



 : christine.vauthier[a]u-psud.fr

 : +33.1 46 83 56 03

 : +33.1 46 83 59 46

Bureau : Tour B / 3ème étage




Page personnelle

CV

In French Christine VAUTHIER est Directeur de Recherche au CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) à l’Institut Galien Paris Sud, Université Paris-Sud (Université Paris-Saclay, France). Elle a obtenu un Doctorat en chimie des polymères en 1986 à l’Université Louis Pasteur, Strasbourg. Elle a rejoint le laboratoire de physico-chimie, pharmacotechnie et biopharmacie à l’Université Paris-Sud en 1987 comme chargé de recherche au CNRS. Au cours de sa carrière, elle a séjourné au Center for Chemical Controlled Delivery, University of Utah, USA (1995-1996) et à l’Université Fédérale du Pernambuco, Recife, Brazil (2008). Ses travaux de recherche portent sur les nanomédecines composées de particules polymères. Ils visent à comprendre l’efficacité biologique et les risques toxicologiques des nanomédecines sur la base de leurs propriétés physico-chimiques. Ses travaux s’appuient sur une approche multidisciplinaire incluant la synthèse contrôlée de colloïdes de polymères aussi appelés nanoparticules polymères, la caractérisation physico-chimique des particules synthétisées, l’étude de la réponse donnée par des systèmes biologiques modèles confrontés à ces nanoparticules. Les travaux sur la synthèse des colloïdes de polymères ont permis de développer des nanoparticules modèles présentant des architectures moléculaires surfaciques différentes et maîtrisées avec une grande précision. Les résultats issus d’études récentes visant à appréhender la réactivité des systèmes biologiques aux propriétés physico-chimiques des nanoparticules ont montré que l’architecture moléculaire de la surface des nanoparticules pouvait réguler de manière très fine l’activation de la cascade du système du complément à laquelle sont confrontées les nanoparticules lorsqu’elles sont administrées par la voie intraveineuse. Ces caractéristiques agissent également sur la voie d’internalisation des nanoparticules dans les cellules et la biodistribution tissulaire. Ces recherches présentent un intérêt dans le but d’appréhender les problèmes de sécurité liés à l’utilisation des nanomatériaux et garantir leur activité lorsqu’ils sont utilisés à fins thérapeutiques ou diagnostique. Elles s’accompagnent d’un développement de méthodes spécifiquement destinées à l’évaluation des nanomatériaux.

In English Christine VAUTHIER, PhD, received her Ph. D. in polymer chemistry in 1986 from the University Louis Pasteur at Strasbourg, France. She joined the University of Paris South, Faculty of Pharmacy in 1987 as a research assistant. Presently, she is Director of Research at the CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) at the Institut Galien Paris Sud, UMR CNRS 8612, Université Paris-Sud. During her carrier, she was visiting scientist at the Center for Chemical Controlled Delivery, University of Utah, USA (1995-1996) and at the Federal University of Pernambuco, Recife, Brazil (2008). Her research focuses on nanomedicines composed of polymer particles. They aim to understand the biological effectiveness and toxicological risks of nanomedicines based on their physicochemical properties. Her work uses a multidisciplinary approach including the controlled synthesis of polymer colloids also called polymer nanoparticles, the physicochemical characterization of synthesized particles, the study of the response given by model biological systems confronted with these nanoparticles. The work on the synthesis of polymer colloids has made it possible to develop model nanoparticles with different surface molecular architectures and mastered with great precision. The results of recent studies aimed at understanding the reactivity of biological systems with the physicochemical properties of nanoparticles have shown that the molecular architecture of the nanoparticle surface can very finely regulate the activation of the complement system cascade that nanoparticles face when administered intravenously. These characteristics also act on the internalization pathway of nanoparticles in cells and tissue biodistribution. This research is of interest to understand the safety problems related to the use of nanomaterials and guarantee their activity when used for therapeutic or diagnostic purposes. It is accompanied by a development of methods specifically intended for the evaluation of nanomaterials.

Mots clés

In French nanoparticules polymères ; Système du complément ; protéines ; voie intraveineuse ; voie muqueuse ; mucoadhésion ; polymérisation en émulsion ; interactions nanoparticules-protéines

In English polymer nanoparticles, complement system, protein, intravenous route, mucosal route, mucoadhesion, emulsion polymerization, nanoparticle-protein interactions

10 publications majeures































Accueil Imprimer Contact Plan du site Credits